retour

Le Jeûne Fédéral (CH)

En 1480 déjà, Berne avait institué des fêtes religieuses où l'on prêchait la pénitence tandis que la police des moeurs renforçait ses prescriptions. Ces jours de pénitence devinrent mensuels et même hebdomadaires dans quelques cantons pendant les grandes épidémies de l'époque. Jusqu'à certaines heures de la journée, il était interdit de boire et de manger; les auberges étaient fermées. Seules les tartes aux fruits faisaient et font encore les frais du repas de midi, mais on préparait le gâteau le jour précédent afin de ne pas allumer le fourneau.

Un jour fédéral de jeûne fut célébré pour la première fois en septembre 1796.

Le 1er août 1832, le troisième dimanche de septembre est devenu jour officiel du Jeûne fédéral, selon un arrêt qui est encore en vigueur. Voilà pour l'histoire.

Tiré du livre: "En ça ... en là !" d'Albert Itten et Roger Bastian