retour

"Quand il tonne le premier jour de mai les vaches auront du lait."

 

Le 1er mai, fête internationale du travail

 

A l'origine, ce fut une journée de grève pour la journée de huit heures décidée par le Congrès socialiste international de 1889, à la suite d'un mouvement déclenché par les syndicats américains, en 1884. Elle est devenue, dans de nombreux pays, au XXè siècle, un jour chômé et payé, au cours duquel se déroulent des manifestations ouvrières. (cf. encyclopédie Bordas)

Quand le mouvement ouvrier, dans les années 1880, choisit le premier mai pour sa manifestation annuelle, cela n'avait rien d'un hasard. Dans une grande partie de l'Europe, cette date était depuis le début de l'antiquité un jour férié non religieux, une sorte de Nouvel an administratif de l'ancienne société. Pour les corporations d'artisans et de commerçants des villes comme pour les communes rurales, c'était le moment du rapport économique annuel et de l'élection de nouveaux représentants pour l'année à venir; il en était de même pour les administrations municipales.

 

La semaine qui précède le premier mai, les enfants des écoles de Suède - comme dans beaucoup d'autres pays et sur le modèle américain - vendent une petite fleur de plastique, la fleur de mai, dont le succès est tel qu'elle fournit une contribution substantielle à la lutte contre les maladies et les handicaps des enfants.

Dans le canton de Fribourg, en Suisse, les enfants des écoles passent de maison en maison pour chanter des chants de printemps et recevoir des gourmandises ou des petits sous.

 

Le muguet

Ce jour-là, il est de tradition d'offrir quelques brins de muguet.

Le muguet est une fleur de la famille des liliacées, qui pousse dans les régions tempérées d'Europe mais qui est originaire du Japon. Les fleurs sont petites, blanches, en forme de clochettes, disposées en grappes et très parfumées.

Cette petite fleur a longtemps été le symbole du printemps. C'est donc normal qu'on l'ait choisie pour être le symbole du premier mai. Le 1er mai 1561 Charles IX instaura la tradition d'offrir du muguet le 1er mai en guise de porte bonheur. Ce n'est qu'en 1936 que l'on retrouve les premières ventes de muguet à l'occasion du premier mai.

 

Un bouquet de muguet

 

Un bouquet de muguet,

Deux bouquets de muguet,

Au guet! Au guet!

Mes amis, il m'en souviendrait,

Chaque printemps au premier mai.

Trois bouquets de muguet,

Gai! Gai!

Au premier mai,

Franc bouquet de muguet.

Robert Desnos

 

MUGUET

"Le fragile muguet,
Menu et discret,
Sous son feuillage épais,
Surveillait d'un oeil inquiet,
L'abeille qui bourdonnait,
En voltigeant d'un air distrait."

 

Premier mai

Tout conjugue le verbe aimer. Voici les roses.
Je ne suis pas en train de parler d'autres choses.
Premier mai ! l'amour gai, triste, brûlant, jaloux,
Fait soupirer les bois, les nids, les fleurs, les loups ;
L'arbre où j'ai, l'autre automne, écrit une devise,
La redit pour son compte et croit qu'il l'improvise ;
Les vieux antres pensifs, dont rit le geai moqueur,
Clignent leurs gros sourcils et font la bouche en coeur ;
L'atmosphère, embaumée et tendre, semble pleine
Des déclarations qu'au Printemps fait la plaine,
Et que l'herbe amoureuse adresse au ciel charmant.
A chaque pas du jour dans le bleu firmament,
La campagne éperdue, et toujours plus éprise,
Prodigue les senteurs, et dans la tiède brise
Envoie au renouveau ses baisers odorants ;
Tous ses bouquets, azurs, carmins, pourpres, safrans,
Dont l'haleine s'envole en murmurant : Je t'aime !
Sur le ravin, l'étang, le pré, le sillon même,
Font des taches partout de toutes les couleurs ;
Et, donnant les parfums, elle a gardé les fleurs ;
Comme si ses soupirs et ses tendres missives
Au mois de mai, qui rit dans les branches lascives,
Et tous les billets doux de son amour bavard,
Avaient laissé leur trace aux pages du buvard !
Les oiseaux dans les bois, molles voix étouffées,
Chantent des triolets et des rondeaux aux fées ;
Tout semble confier à l'ombre un doux secret ;
Tout aime, et tout l'avoue à voix basse ; on dirait
Qu'au nord, au sud brûlant, au couchant, à l'aurore,
La haie en fleur, le lierre et la source sonore,
Les monts, les champs, les lacs et les chênes mouvants,
Répètent un quatrain fait par les quatre vents.

Victor Hugo


Il est revenu le temps du muguet
Comme un vieil ami retrouvé
Il est revenu flâner le long des quais
Jusqu'au banc où je t'attendais
Et j'ai vu refleurir
L'éclat de ton sourire
Aujourd'hui plus beau que jamais

Le temps du muguet ne dure jamais
Plus longtemps que le mois de mai
Quand tous ses bouquets déjà se sont fanés
Pour nous deux rien n'aura changé
Aussi belle qu'avant
Notre chanson d'amour
Chantera comme au premier jour

Il s'en est allé le temps du muguet
Comme un vieil ami fatigué
Pour toute une année pour se faire oublier
En partant il nous a laissé
Un peu de son printemps
Un peu de ses vingt ans
Pour s'aimer pour s'aimer longtemps

 

La fête du Muguet

Qu'on s'apprête

O gai !

C'est la fête

Du Muguet!

 

Par ces beaux dimanches

Nous irons au bois

Cueillir les clochettes blanches

 De nos frêles petits doigts.

 

Pour toute l'année

Il porte Bonheur

Et notre âme est embaumée

De sa pure et douce odeur.

 

Qu'on s'apprête

O gai!

C'est la fête

Du Muguet !

 

 

Edmond Rocher