retour

Il faut battre le fer pendant qu'il est chaud. (il faut pousser activement une affaire qui est en bonne voie.)

Il faut garder une poire pour la soif.

Il faut hurler avec les loups.

Il faut laver son linge sale en famille.

Il faut prendre le bénéfice avec les charges.

Il faut que jeunesse se passe. (on doit excuser les fautes que la légèreté et l'inexpérience font commettre à la jeunesse.)

Il faut que tout le monde vive.

Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée. (il faut prendre un parti dans un sens ou dans l'autre.)

Il faut rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu. (il faut rendre à chacun ce qui lui est dû.)

Il faut saisir l'occasion par les cheveux.

Il faut tondre la brebis et non pas l'écorcher.

Il faut tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler. (avant de parler, de se prononcer. il faut mûrement réfléchir.)

Il faut vouloir ce qu'on ne peut empêcher.

Il ne faut jurer de rien. (il ne faut jamais répondre de ce qu'on fera, ne de ce qui peut arriver.)

Il ne faut pas acheter chat en poche.

Il ne faut pas courir deux lièvres à la fois.

Il ne faut pas jeter de l'huile sur le feu.

Il ne faut pas jeter le manche après la cognée. (il ne faut jamais se rebuter.)

Il ne faut pas juger des gens sur les apparences.

Il ne faut pas manger son blé en herbe.

Il ne faut pas mesurer les autres à son aune.

Il ne faut pas mettre la charrue devant les bœufs.

Il ne faut pas mettre tous les oeufs dans le même panier.

Il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant qu'on l'ait pris.

Il ne faut point de corde dans la maison d'un pendu.

Il ne faut qu'une brebis galeuse pour gâter tout un troupeau.

Il n'est pire eau que l'eau qui dort. (ce sont souvent des personnes d'apparence inoffensive dont il faut le plus se méfier.)

Il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre. (le parti pris ferme l'esprit à tout éclaircissement.)

Il n'est point de sot métier, il n'est que de sottes gens. (toutes les professions sont bonnes.)

Il n'est rien de tel que le plancher des vaches.

Il n'est si petit métier qui ne nourrisse son maître.

Il n'y a guère que la vérité qui offense. (les reproches vraiment pénibles sont ceux que l'on a mérités.)

Il n'y a point de fumée sans feu. (derrière les apparences, les on-dit, il y a toujours quelque réalité.)

Il n'y a que la vérité qui blesse. (les reproches vraiment pénibles sont ceux que l'on a mérités.)

Il n'y a que le premier pas qui coûte. (le plus difficile en toutes choses est de commencer.)

Il vaut mieux avoir affaire au bon Dieu qu'à ses saints. (il vaut mieux s'adresser directement au ^aître qu'à ses subalternes.)

Il vaut mieux être seul qu'en mauvaise compagnie.

Il vaut mieux faire envie que pitié.

Il vaut mieux plier que rompre.

Il ne faut pas dire: Fontaine, je ne boirai pas de ton eau. (nul ne peut assurer qu'il ne recourra jamais à une personne ou à une chose.)

Il vaut mieux aller au moulin qu'au médecin. (maladie coûte plus cher que la nourriture.)

Il vaut mieux tenir que courir. (la possession vaut mieux que l'espérance.)

Il y a loin de la coupe aux lèvres. (il peut arriver bien des évènements entre le désir et sa réalisation.)